A propos

Partager les mêmes passions

Thanaka est né en 2001 d’un groupe de personnes passionnées par l’Asie, par le beau, par l’individu.

L’humain est notre première ressource. Toutes nos activités en France reposent, avant tout, sur le bénévolat de nos adhérents. Les Thanaka Members, comme on se plait à les surnommer, participent humblement aux activités de l’association : prise de décisions sur l’orientation des projets, achat d’artisanat sur place, mise en place d’exposition, vente d’artisanat …

Nous aimons à nous retrouver mais aussi à partager avec notre public. Rencontrer l’autre, tant en Asie qu’en France, est notre crédo. Nous ne concevons pas d’organiser des événements sans nous attacher au partage. AInsi, nous considérons qu’une exposition ne doit pas recouvrir un seul but mercantile mais mérite de faire place à la convivialité, à la découverte, à la mise en ambiance, qui contribuent au dépaysement et au bien-être de chacun.

Dernières publications

Quelques moments partagés entre les membres de l’association..

Une trentaine de Thanaka Members se sont réunis pour une […]
Windsriders est une toute petite entreprise, qui soutient Thanaka depuis […]
Notre assemblée générale ordinaire s’est déroulée le 26 janvier à […]
Satisfaits de terminer deux formidables week-end d’exposition, les Thanaka Members […]

Naissance, Objectifs et fonctionnement de l’association

Thanaka est née de la fusion de deux passions, celle du voyage, et tout particulièrement celle de l’Asie.

AIDER

L’objectif principal de l’association est d’agir dans un but philanthropique et humanitaire. Elle souhaite inscrire son action dans différents projets de développement en apportant son aide directe à certaines populations défavorisées ou en collaborant avec des ONG déjà en place tout en prenant grand soin de ne pas glisser dans un système d’assistanat.

valoriser

Thanaka souhaite valoriser la création artistique ou artisanale de différents pays d’Asie. Par ailleurs, les civilisations orientales sont également source d’inspiration pour de nombreux créateurs français, qu’ils soient amateurs ou artistes confirmés. L’un des rôles de l’association est de faire connaître et valoriser des travaux dans des domaines aussi divers que la photographie, les arts plastiques, la création numérique, la littérature.

echanger

Se rencontrer, confronter des idées, partager des pratiques et des expériences sur des domaines aussi variés que l’aide humanitaire, les différences culturelles, les pratiques artistiques …. Les activités de l’association doivent permettre de développer des échanges fructueux entre les différents membres. Des niveaux et des champs de compétences très variés ne peuvent être que bénéfiques pour chacun de ses membres.

informer

L’association inscrit son action dans une optique de respect, d’échange et de valorisation des différences culturelles, des croyances et des coutumes locales. Une réflexion sur l’éthique doit être menée en profondeur. Sa mission est donc de montrer, d’informer et faire prendre conscience, par exemple, qu’une certaine forme de tourisme peut être néfaste ou dévastatrice pour les cultures locales.

En savoir plus

Thanaka est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, déclarée auprès de la préfecture de Côte d’Or. Elle est parue au Journal Officiel le 22 décembre 2001.

Le conseil d’administration de l’Association Thanaka, ayant son siège social au 20 B Grande Rue à Messigny-et-Vantoux (Côte d’Or) a établi le règlement intérieur.

Thanaka est une petite association à dimension humaine. Elle se compose d’une cinquantaine de membres localisés dans différentes provinces françaises, rencontrés au fil des expositions et manifestations qu’elle organise.

La principale mission de l’association consiste à promouvoir les multiples facettes de la culture asiatique au travers de ses expositions-ventes et à financer des projets humanitaires grâce au fruit de ces expositions.

Cette mission implique que les membres de Thanaka partagent une même passion, les mêmes valeurs.

A l’étranger…

Les projets que l’association supervise en Asie du Sud-Est sont gérés localement par des personnes de confiance (et le mot est faible !). Certains, que plusieurs membres ont appris à connaître au fil des années, sont même devenus bien plus que de simples amis. Ils assurent aux projets une pérennité, à l’image de Sunil, sans qui le centre de Gaïkhur n’aurait jamais ouvert, de Prithvi, qui gère avec sa femme Surya le centre de Bhaktapur, et de Dhana, qui mène le projet de développement de Birta Deurali, son village natal.

Dans le cadre d’un échange culturel, et avant qu’un projet à long terme puisse naître, quelques uns sont parfois invités en France, pour rencontrer les membres de Thanaka, pour participer à quelques expositions-ventes et réunions. Cet échange est essentiel, d’une part parce qu’il leur permet de se rendre compte de la part de travail importante que les membres réalisent bénévolement en France, d’autre part parce que cela renforce leur lien à l’association. Prithivi a ainsi pu parcourir en 2003 quelques sentiers français, Dhana lui a emboîté le pas en 2007.

Pour nous autres, membres voyageurs, la principale activité à l’étranger consiste à ne pas voyager les sacs vides, à mêler le plaisir à l’agréable, à aller à la rencontre de l’autre. A l’aller, on privilégiera l’apport de médicaments ou de vêtements. Au retour, on apportera à l’association quelques produits d’artisanat dénichés au cours du voyage auprès d’artisans d’exception, préservateurs de savoir-faire ancestraux. S’il est vrai qu’alourdir les sacs n’est pas toujours aisé et freine parfois un peu les déplacements, il est aussi certain que les dons de médicaments et les acquisitions de produits d’artisanat favorisent les échanges avec les locaux. Le voyage prend alors un autre sens, une autre dimension…

Les membres de l’association ont la possibilité de visiter les centres d’accueil pour jeunes enfants, les villages dans lesquels des projets de développement sont en cours. A chaque fois, un accueil exceptionnel est réservé. Il est dans ce cadre de la responsabilité des membres de veiller à ne pas entraver les us et coutumes et de respecter les habitudes locales.

En France…

L’assemblée générale qui se réunit conformément aux statuts de l’association une fois par an, offre une possibilité unique de réunir l’ensemble des membres. Chacun est alors invité à partager ses points de vue, le temps d’un week-end, et à prendre connaissance de l’état d’avancement de chacun des projets de l’association. Chacun peut y faire des suggestions, présenter de nouveaux projets…

En France, les principales activités de l’association consistent à organiser des expositions-ventes. Chercher des lieux d’exposition, en assurer la promotion, élaborer quelques décors pour l’occasion, vendre les produits d’artisanat présentés ou plus simplement décrire leurs fonctions, animer son propre diaporama ou échanger avec les visiteurs sur quelques expériences personnelles… Chaque membre est invité à participer aux nombreuses réunions formelles et informelles… C’est à chaque fois une bonne occasion de se retrouver et de partager des moments d’amitié ensemble, le temps d’un repas par exemple.

Avec un objectif, celui de mêler l’utile à l’agréable… Toujours.

Lorsque les premiers adhérents ont suivi François Szlapka dans l’aventure Thanaka, ils n’avaient pour seul objectif, que de rendre à l’Asie ce qu’elle avait su leur apporter à chacune de leurs pérégrinations. Ses sourires, son sens du partage… En toute humilité, l’Asie donne tout, généreuse et désintéressée.

Fin 2001, François Szlapka et son entourage se sont donc mobilisés pour créer l’association humanitaire Thanaka, sans projet précis ni capacité financière, avec simplement l’envie de donner, de partager, d’aider.

Il aura fallu un énième voyage au Népal pour que François retrouve Sunil, un ami népalais de la caste des « Pants », une des plus hautes castes népalaises, et puisse ainsi saisir une belle occasion de démarrer un premier projet humanitaire.

La famille de Sunil possédait alors une belle bâtisse coloniale construite par les anglais dans les années 30, au cœur de la région de Gorkha, dans le village de Gaïkhur. A plus de cinq heures de bus de la capitale, suivies de trois autres heures de marche dans une montagne escarpée, la maison n’était que peu visitée par la famille, et restait pratiquement inoccupée tout au long de l’année…

L’idée de se servir de cette maison pour y pratiquer quelques activités socio humanitaires n’était pas étrangère à Sunil.

En septembre 2002, un centre d’accueil pour enfants défavorisés pouvait donc y voir le jour. Une seule contrepartie légitime : celle d’entretenir la maison et d’y laisser un étage libre pour accueillir ses propriétaires lors de leur séjour à Gaïkhur. Six enfants, que Thanaka avaient pris soin d’inscrire à l’école locale dès leur arrivée, prenaient alors possession des lieux, encadrés par des personnes locales de confiance.

Depuis lors, fort de ce premier succès, Thanaka a ouvert un second centre d’accueil, du côté de Bhaktapur cette fois, près de la capitale, et a mené bien d’autres projets (à découvrir dans le site).